Voitures volantes, bienvenue dans le futur.

LES VOITURES VOLANTES EN 2035, C’EST VRAIMENT POSSIBLE ?

Star incontestée des films de science-fiction, la voiture volante est aujourd’hui une réalité technologique. Elle pourrait d’ailleurs envahir nos villes d’ici 2035.

Voir plus
Les voitures volantes en 2035, c’est vraiment possible ?

En 2021, on a déjà des avions, des drones, des flyboards... mais toujours pas de voiture volante. L’idée a beau avoir fait rêver tous les amateurs de science-fiction depuis les années 1980, elle ne s’est jamais concrétisée dans le monde réel. Pourtant, la technologie progresse. Quand on voit les avancées du marché automobile ces dernières années, il y a de quoi s’impatienter. Mais si c’était déjà une réalité ?

Voir plus

Techniquement, c’est possible

Il n’a pas fallu attendre 2021 pour faire voler des véhicules à quelques mètres au-dessus du sol. La preuve avec le succès grandissant des drones, dont la popularité a explosé depuis quelques années. Évidemment, on est encore bien loin des voitures volantes que Retour vers le futur prédisait pour 2015, mais l’idée est là.

Voir plus
Mais à quoi ressemblera la voiture du futur ?

© BMW Group

D’autant plus que si Monsieur Tout-le-Monde ne possède pas encore sa propre voiture volante, le marché, lui, est au beau fixe. D’ici 2035 - date à laquelle la technologie devrait être enfin accessible au grand public - il pourrait ainsi peser environ 29 milliards d’euros, selon une étude publiée en novembre 2019 par le cabinet de conseil en stratégie Oliver Wyman.

Voir plus
29 milliards d’euros, c’est le poids du marché de la voiture volante estimé d’ici 2035.

© BMW Group

D’ailleurs, la plupart des constructeurs ont bien compris que l’idée de faire voler une voiture n’était pas aussi folle qu’elle en avait l’air. De plus en plus de concept-cars volants sont présentés chaque année par les grands noms de l’aéronautique. Tandis que les aéronefs de Boeing et Airbus sont déjà en phase de test, BMW Group  a présenté en 2017 son Hover Ride Design Concept, une moto volante équipée d’hélices à la place des roues. Ne cherchez plus, la voiture du futur existe déjà.

 

Voir plus
Le Hover Ride Design Concept de BMW.

© BMW Group

Plus concrètement, pas besoin de voyager dans le temps pour apercevoir une voiture volante en action. À Dubaï, la police utilise déjà des véhicules aériens pour patrouiller plus rapidement. Aux États-Unis, Uber vient même de signer un partenariat avec la NASA. Baptisé « Urban Air Mobility », le projet devrait bientôt permettre à des véhicules volants de « transporter des petits groupes d’individus à basse altitude et sur de courtes distances » rapporte le communiqué de presse. Éviter les bouchons au sol tout en profitant du panorama, que demander de plus ?

Voir plus

Possible, mais pas pour tout de suite

Les voitures volantes, c’est techniquement possible. Pourtant, il faudra sans doute attendre encore un peu avant que nos routes ressemblent à celles du film Le Cinquième Élément. Aussi prometteuse soit-elle, la technologie devra d’abord répondre à plusieurs problématiques, qui dépassent le simple plan technique.
Qui dit voiture volante, dit nouvelle manière de conduire. Imaginez un peu la galère en ville, entre les rues trop étroites, les panneaux complètement inadaptés, ou encore la difficulté d’atterrir une fois arrivés à destination. Sans parler de la cohabitation entre les véhicules aériens et terrestres, qui promet déjà d’être un véritable casse-tête. Dans un espace multimodal, et notamment en ville, il faudra non seulement repenser les infrastructures déjà existantes, mais aussi « réapprendre » à conduire. Pas question de se décourager pour autant : Depuis 2019, la NASA recherche des solutions pour optimiser la gestion du trafic lié aux voitures volantes. L’objectif ? « Éviter les collisions et tout autre problème entre les appareils ». L’agence spatiale américaine est parvenue à nous envoyer sur la Lune, elle devrait bien réussir à nous faire décoller à quelques mètres du sol, non ?

Voir plus
60 000 c’est le nombre de véhicules volants qui devraient être en circulation d’ici 2035.

© BMW Group

Avant d’envahir nos villes, la voiture volante devra aussi prouver sa fiabilité. Logique, personne n’a vraiment envie de monter dans un véhicule au niveau de sécurité encore expérimental. C’est d’ailleurs l’un des principaux constats du pilote d’hélicoptère André Borschberg dans le livre blanc Français et Mobilités, publié par BMW Group. Comme la voiture autonome, qui commence doucement mais sûrement à investir nos routes, il faudra quelques années d’expérimentations à la voiture volante avant de faire ses preuves. En attendant d’atterrir dans notre garage, la technologie fera sans doute ses premiers pas sur des lignes sécurisées, dédiées au transport de marchandises par exemple.

Voir plus
Voilà à quoi pourrait ressembler la ville de demain

© BMW Group

Légère, entièrement électrique et silencieuse, la voiture volante ne ressemblera peut-être jamais à celles de Blade Runner. D’ici quelques années, il est même peu probable qu’elle remplace nos voitures classiques. En revanche, elle pourrait s’imposer comme une solution bien pratique pour le transport de marchandises ou de personnes. Seule certitude à l’heure actuelle : l’idée va bien au-delà de la simple science-fiction, et devrait connaître son âge d’or d’ici 2035. Un peu de patience, le futur est peut-être plus proche qu’on ne le pense.

Voir plus
Top 5 des galères qui n’arriveront plus en voiture électrique

LES CINQ GALÈRES QUI NE VOUS ARRIVERONT PLUS EN VOITURE ÉLECTRIQUE

Bornes occupées, tarifs imprévisibles, recharges interminables : on a listé les cinq problèmes qui ne vous arriveront plus avec la carte de recharge publique BMW Charging et son offre Active à tarif mensuel fixe. Bienvenue dans le monde d’après.
 ROULERONS-NOUS À L’HYDROGÈNE DEMAIN ?

ROULERONS-NOUS À L’HYDROGÈNE DEMAIN ?

Sachez-le : la pile à hydrogène pourrait s’imposer comme une nouvelle alternative aux moteurs à combustion. Pourquoi ? Et comment BMW Group agit-il dès aujourd’hui pour en faire une réalité ? Explications